CHLOÉ ASCENCIO — Facilitation interculturelle & Coaching
Crosscultural Facilitator & Coach, specialist of China Business & Management Culture – Coaching
1X0A3603-Modifier.jpg

Blog

Tous les articles

Trouver le Dao pour humaniser les RH en Chine

"La Chine n’a pas du tout intégré que les RH sont une ressources avec laquelle on travaille pour améliorer la stratégie de l’entreprise. Pour eux, c’est un coût qu’il faut diminuer." L'ONG toulousaine Ressources humaines sans frontières a convaincu le groupe textile chinois Polyunion 特大实业 teda shiye de la laisser entrer dans son usine de Shenzhen pour travailler ensemble sur la mise en place du nouveau système de management. Incroyable, non? D'autant que l'industrie textile et l'origine  taiwanaise du groupe n'évoquent pas tout de suite l'humanisme...

Les Français ont trouvé le moyen de convaincre les Chinois par une approche ultra pragmatique et non pas idéologique en phase avec leur vision du monde des managers de Polyunion. "Pourquoi tout cela a marché ? Parce que nous sommes partis de leur problématique : le turnover et que nous avons parlé business et non pas droits humains. Nous avons montré qu’après neuf heures de travail, la productivité diminue et qu’il n’y a donc aucun intérêt à travailler au-delà de 60 heures par semaine, même en termes financier puisque la perte de salaire pouvait être compensée par une prime." Cela suppose aussi une prise de conscience des ouvriers, habitués à la mentalité « plus tu travailles, plus tu gagnes».

Cet exemple inédit est  exemplaire sur la manière efficace de convaincre en Chine: la question est toujours pour qui? (qu'est ce que tu y gagnes?) et non pas pour quoi? (les idéaux occidentaux comme la Qualité, la Sécurité, etc...). Il s'agit de donner un sens qui fasse sens en contexte chinois, et de trouver la manière (le dao) de faire passer le message, à l'image de l'eau qui se fraie un chemin à travers les obstacles.