CHLOÉ ASCENCIO — Facilitation interculturelle & Coaching
Crosscultural Facilitator & Coach, specialist of China Business & Management Culture – Coaching
1X0A3603-Modifier.jpg

Blog

Tous les articles

internet oblige les goupes chinois à renverser la pyramide hiérarchique

Comme toujours en Chine, c'est l'évolution du rapport de force et le pragmatisme qui permet le progrès social. A l'image des conditions de travail qui s'améliorent non pas grâce à la loi (largement inappliquée) mais du fait de la pénurie de main d'oeuvre dans certaines régions (Guangdong, Jiangsu, Zhejiang notamment) qui oblige les usines à augmenter les salaires et améliorer les conditions de travail.

Le e-commerce place le client au centre (customer-to-business) alors que la plupart des entreprises chinoises sont centrées sur le produit, même si elles prétendent que le client est roi. Elles sont toutes organisées de façon très pyramidale, alors que l'économie numérique nécessite de réduire la distance hiérarchique et une collaboration plus fluide. L'innovation vient de la base, de ceux qui sont en contact direct avec le client, et non plus des experts techniques au sommet  de l'organisation. C'est le constat que font les grands groupes high tech chinois mobilisés par le premier ministre Li Keqiang autour de l'initiative Internet Plus (intégrer l'internet mobile, le cloud, le big data et l'internet des objets avec l'industrie manufacturière).

Si le patron de Yonyou Software se fait l'ardent promoteur de l'empowerment, ce n'est pas par idéologie "démocratique", mais parce que c'est plus efficace. Il existe selon lui 3 catégories d'entreprises en Chine: 10% maîtrisent le concept d'Internet Plus, 80% le connaissent mais ne savent pas comment l'utiliser, et 10% n'en ont aucune notion.

Xiaomi fait partie de la première catégorie: "internet c'est plus qu'un outil, c'est une nouvelle façon de penser. et cela implique de respecter les clients." explique Liu De, son fondateur. Le groupe qui vend des smartphones à la demande, et uniquement sur le net,a 110 millions d'utilisateurs enregistrés dont 90 millions très actifs en ligne. La plupart sont des hommes d'une vingtaine d'années qui étudient ou on étudié les sciences et l'ingénierie. "Ces gens sont différents des autres. Ils comprennent les produits, ils ont une bonne éducation et peuvent discerner les points forts des produits. Ils représentent une communauté entière de consommateurs. Si certains d'entre eux aiment un poduit, le groupe entier l'aimera aussi." Chez Xiaomi, 40 personnes collectent les feedbacks des clients tous les jours, et les 8000 collaborateurs sont habilités à communiquer avec les utilisateurs sur Weibo et Wechat, pour le plus grand bénéfice de leur entreprise...