CHLOÉ ASCENCIO — Facilitation interculturelle & Coaching
Crosscultural Facilitator & Coach, specialist of China Business & Management Culture – Coaching
1X0A3603-Modifier.jpg

Blog

Tous les articles

Enveloppes rouges : flots d’argent “online” au Nouvel An chinois

fa9a2d90-476e-4b37-852d-bcadefb4123a
fa9a2d90-476e-4b37-852d-bcadefb4123a

D'habitude l'incontournable show télévisé du nouvel an (Chunjie) diffusé par la CCTV est celui qui réunit le plus de téléspectateurs au monde: en 2014, 750 millions de Chinois étaient devant leur poste de télé. Cette année,beaucoup de personnes se sont détournées de leur écran de TV au profit de celui de leur smartphone pour essayer de récupérer des enveloppes rouges virtuelles. Cette pratique du don d'argent est une tradition paternaliste chinoise, qui s'étend dans toutes les sphères de la vie sociale, de la famille au business, l'enveloppe rouge "huile" les relations avec l'administration et s'étend jusqu'au management des Ressources humaines, où l'enveloppe rouge de début d'année constitue un bonus annuel très attendu.

Ironiquement le jeu des enveloppes rouges faisait partie du programme de la CCTV. Toutes les heures entre 20h et minuit, il y avait des opportunités pour les téléspectateurs d'en gagner. En réalité, cette soirée était le champs de bataille des 2 géants chinois du e-commerce: Alibaba (Alipay) et Tencent (réseau social WeChat). D'ailleurs Alibaba avait annoncé qu'il offrirait la valeur de 600 million yuan en "enveloppes rouges". Tencent renchérissait en versant 500 million de yuans en cash, et 3 milliards de yuans en bons d'achat pour promouvoir son service d'enveloppes rouges à partir de WeChat. Pendant ce temps des centaines de millions d'internautes chinois on envoyé des enveloppés virtuelles (pour une valeur totale estimée à 20 millions de yuans) à leurs amis car 200 millions de personnes ont relié leur compte Wechat à leur compte bancaire.. Les dons vont de 1 à 10 yuans pour la plupart des gens, mais les riches aiment montrer, via la médiatisation qu'offrent les réseaux sociaux, qu'il envoient des enveloppes virtuelles de centaines et milliers de yuans.

Internet démultiplie la puissance de cette pratique à la fois paternaliste et ostentatoire.